JOURNAL DE BORD DE LA FAMILLE LEFRANÇOIS AU QUÉBEC

Alors qu’il a réuni sa famille pour son anniversaire, le Grand Père et professeur émérite en médecine Joseph Lefrançois évoque son prochain départ à la pêche au Québec, invité par un ancien élève québécois devenu médecin comme lui. Point question de partir avec sa tribu bavarde qui ferait sûrement fuir le poisson ! Mais à force de parler de cette merveilleuse destination qu’est le Québec, sans le savoir, il fait germer la petite graine auprès de tous les membres de sa vaste famille qui décideront chacun dans leur coin, de partir eux aussi au Québec. C’est ainsi que la grand-mère et ses 2 copines, le fils et son camping-car, l’autre fils chirurgien et son épouse et enfin le petit fils et sa copine, qu’on surnomme « les backpackers », décideront de tous partir dans l’année, mais chacun dans leur coin. Ils raconteront leurs aventures et leur découverte de la grande nature dans un grand journal de bord commun.

JOSEPH LEFRANÇOIS

Marié à Élise, je suis le père de Jean-Pierre et de Jacques, et également grand-père de 4 petits-enfants.
J’étais loin de me douter que j’allais insuffler dans l’esprit de chacun des membres de ma tribu l’idée de partir au Québec… Comme il y a des années que mon ami Réjean qui vit au Québec me demande de le visiter, j’ai finalement décidé de partir le rejoindre…à la pêche, mais seul, sans personne, car les poissons n’aiment pas être dérangés !

ELISE LEFRANÇOIS

Puisque mon mari Joseph a décidé de partir seul, j’ai demandé à Marthe et Marie, de m’accompagner au Québec. J’ai passé toute ma carrière chez Air France à diriger des équipes ! C’est dire si je sais comment présenter un projet ! Quitter notre train-train quotidien, et nous retrouver toutes les trois entre copines à faire des activités sportives en pleine nature, dans un pays ouvert sécuritaire, a été LE déclic!

MARTHE L’ORGANISATRICE

Je suis Marthe, une organisatrice parait-il hors-pair d’après mes copines qui m’ont surnommée « la chef ». Elles voulaient voir du pays ? on va voir du pays ! Lors d’une ultime réunion préparatoire, je les ai fait saliver en exhibant un Figaro magazine où l’on survolait le Québec en hydravion avec des lacs et des forêts. Nous partirons donc deux semaines pendant l’été indien, d’abord dans les Laurentides, puis plus haut dans le Nord, en Abitibi-Témiscamingue, une région à 600 km de Montréal, dont le seul nom évoque l’aventure, les amérindiens et la ruée vers l’or. Elles se voient déjà comme des coureurs des bois pour qui les jours et les lunes défilent au rythme des coups de rames sur une rivière au tracé incertain…On verra bien !

MARIE LA SPORTIVE

Mon surnom est Rambo mais je préfère « Marie – la sportive » car je suis une adepte invétérée des salles de sport. En fouinant sur internet, j’ai repéré le site quebecnature.ca qui propose de nombreuses activités sportives. L’idée de partir en forêt dans les pas d’un guide chevronné m’a séduite. Terminées les salles aseptisées et vive la découverte de contrées sauvages en canot rabaska ! Je nous vois déjà en pleine forêt sauvage, bruissante de mille cris d’oiseaux. Notre guide aussi beau qu’Apollon s’affairera à préparer un feu pour cuire devant nous l’énorme truite grise que nous aurions pêchée…Nous nous endormirions sous la tente après avoir recherché dans le ciel illuminé la Grande Ourse, la Petite Ourse…L’aventure sera bien là, à portée de main, bien loin de la civilisation policée de notre entourage !

LA FAMILLE LEFRANÇOIS JUNIOR

Cela fait longtemps que j’entraîne ma famille dans des voyages en camping-car – j’ai un Combi Volkswagen T2 de 1972 – , d’abord en France puis en Europe et bientôt au Canada…! Cela fait longtemps que nous en rêvions tous. On partirait sur une route peut-être montagneuse pour atteindre un village haut perché le soir même, mais si un lac se présentait au détour d’un virage, on stopperait toutes les machines pour se plonger dans une eau profonde, quelle que soit la température ! A nous les lacs, les rivières, et les paysages fabuleux sur des routes quasiment désertes. Quand nous avons vu dans une boutique des chemises canadiennes en vente, notre décision s’est prise immédiatement. Il y avait une agence de voyages à côté qui nous a vanté le Canada en camping-car, le Saguenay Lac-Saint-Jean, le Bas Saint-Laurent et la Gaspésie ! Nous partirons donc cet été avec mon épouse Marina et nos trois jeunes enfants, (Flore, Alexandre et Simon).

LOUIS LEFRANÇOIS ET ELEONORE

Ce qui me branche, c’est de suivre Eléonore, très adepte de grandes randonnées en France. Nous avons déjà fait une partie de la route de Saint-Jacques de Compostelle il y a deux ans. Mais depuis qu’elle a vu un reportage sur les nombreuses possibilités de trekking au Québec, dans des émissions comme « Faut pas rêver » ou « Des racines et des ailes », elle ne cesse de me pousser à l’accompagner. L’idée du Grand Père a dû faire tilt dans sa tête et à moi aussi ! Nous partirons donc début septembre, emportant avec nous le strict minimum.

JACQUES ET ELISABETH LEFRANÇOIS

La décision prise par mon père Joseph de partir retrouver son copain canadien au Québec en a entrainé une autre : celle d’organiser notre propre voyage au Québec avant la réouverture du cabinet médical de ma femme Elisabeth. Pour ma part, je pourrai quitter l’hôpital deux petites semaines de vacances, et je me suis arrangé avec des collègues pour repousser quelques rendez-vous de patients. Nos billets sont donc pris pour la fin de l’été, et grâce au site quebecnature.ca j’ai pu repérer quelques activités qui me rappelleront l’époque de mes championnats de triathlon quand j’étais à la tête de l’équipe sportive de l’internat de médecine ! A nous les grands espaces, la nature, la bonne chère et le bon temps !